Articles

Image
  Sichuan Photo AFCPS Suite de nos "Repères pour comprendre l’histoire de la Chine". Notre deuxième volet est consacré aux débuts de la Chine impériale. A la mort de Qin Shi Huang Di ( -202) une dynastie, les Han, prend le pouvoir pour quatre siècles pendant que Rome passe de la République à l’empire. Puis la Chine des Han se désagrège et éclate en royaumes rivaux. REPERES POUR COMPRENDRE L’HISTOIRE DE LA CHINE  2 – LA CHINE IMPERIALE : Les Han et la lente dislocation de l’empire   1 – Les Han ( 汉   朝 ) -202                                                              Vercingétorix                                                   +220 Qin Shi Huang Di avait été un empereur très cruel. A sa mort, des révoltes éclatent. C’est un fils de paysan, devenu soldat puis brigand, Liu Bang ( 刘   邦 ) qui l’emporte et fonde la dynastie des Han.  Pendant quatre siècles, la Chine connaît une période de paix qui est encore qualifiée d’«Age d’or ». Statuette funéraire Musée de Shanghai Pho
Image
  Photo AFCPS - Sichuan Un très grand pays, une très longue histoire : comment se repérer ? C’est ce que nous vous proposons en quatre volets. Le  premier court de la Préhistoire au premier empereur qui ait unifié la Chine ; Qin Shi Huang Di ( 秦   始   皇   帝 ) que nous connaissons pour son tombeau : l’armée enterrée de Xian.     REPERES POUR COMPRENDRE L’HISTOIRE DE LA CHINE   1 - DES ORIGINES AU PREMIER EMPEREUR Commençons par le début et demandons-nous comment la Chine s’est peuplée. 1-      La Préhistoire chinoise On a trouvé des parties de squelettes du genre homo , accompagnés de pierres taillées dans différentes régions de Chine, au Sichuan (homme de Wushan),  dans le Shaanxi (Shangchen), au Hubei (homme de Yunxian). Ces fossiles sont datés de 2 à 3 millions d’années, plus anciens donc que l’homme de Pékin, vieux de – seulement – 780 à 300 000 ans. Carte AFCPS Mais la datation et l’interprétation de ces restes humains font débat. Pour les paléontologues occidentaux, il s’agit d
Image
  Photo AFCPS Poursuivons notre comparaison entre la culture française du vin et la culture chinoise du thé.  Le vin se caractérise par un ou plusieurs cépages (les vins français assemblent généralement des cépages différents). Un cépage peut se définir comme une variété de plants de vigne mais ce qui donne son goût au vin, ce sont aussi les terroirs, c’est-à-dire les lieux dans lesquels la vigne est cultivée et les caractéristiques de ces lieux. Enfin, le rôle du vigneron est essentiel : son savoir-faire détermine les conditions de la vinification. Ces trois éléments se retrouvent, à degrés divers, pour le thé. LA CHINE ET LE THE, LA FRANCE ET LE VIN  -   SUITE ET FIN 2 – UNE PLANTE, DES TERROIRS, DES SAVOIR FAIRE Le vin se caractérise par un ou plusieurs cépages (les vins français assemblent généralement des cépages différents). Un cépage peut se définir comme une variété de plants de vigne mais ce qui donne son goût au vin, ce sont